Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Aide et contact Documents, Publications Documentation Juridique

Depuis sa mise en place en 2003, le FNP de la CNRACL a été sollicité par des collectivités locales et des établissements hospitaliers pour appuyer des projets et des démarches de prévention autour de la problématique de la souffrance, de l’amélioration des conditions et du bien-être au travail.

 

Eclairé par les travaux de son instance scientifique et en application de son 3éme plan d’actions, le FNP a décidé de compléter et renforcer ses modes d’interventions habituels par un appel à projet recherche/action dédié à la thématique touchant aux « risques psychosociaux, contraintes organisationnelles et psychologiques, souffrances au travail … ».

 

14 projets réceptionnés en 2012

  • Département Seine Saint Denis (93)
  • Ville de Saint Etienne (42)
  • Région Rhône Alpes
  • Ville de Lyon (69)
  • Communauté d’agglomération Brest métropole océane (29)
  • Centre hospitalier Alès/Réseau ANFH PACA – Languedoc Roussillon : 35 établissements
  • 4 SDIS : Calvados, Vendée, Dordogne et Gironde
  • Communauté d’agglomération de Metz
  • Commune de Beauvais (60)
  • Centre hospitalier de la Réunion
  • Centre hospitalier Monts et Barrages (87)

Les dossiers ont été examinés par la commission projet puis étudiés par les gestionnaires du FNP. L’analyse des différents projets a été présentée, pour décision, au conseil d’administration de la CNRACL qui s’est tenu le 14 décembre 2012.

 

Quatre projet ont été retenus  :

 

Par projet, il faut entendre toute action, mesure, programme, initiatives, à l’œuvre ou envisagé pour la période 2012-2014 dans les secteurs concernés ou les concernant.

 

 

Objectifs du projet recherche action

Objectif général

 

Plus qu’une recherche action ou une recherche appliquée, ce projet vise à soutenir des actions qui permettent à la fois de mieux agir et de mieux connaitre, en appui de ce qui se réalise ou devrait être fait, conformément aux textes et aux programmes en référence, à savoir :

  • mieux agir en réduisant les risques et les effets dommageables générés par les organisations et en valorisant les efforts d’amélioration pour donner ou redonner au travail - organisations et relations - son rôle contributeur à plus de santé,
  • outre ce qui est documenté et connu, mieux appréhender la nature et les spécificités des organisations dans les secteurs concernés, pour mettre en lumière les facteurs générant l’apparition de maladies, d’accidents, de risques au plan psycho social, ou ceux favorisant plus de santé,
  • et ce, en tenant compte des contextes et des environnements dans lesquels évoluent les secteurs des fonctions publiques, territoriale et hospitalière, des logiques et des transformations qui touchent désormais à leurs propres organisations.

Objectifs spécifiques

  • identifier les éléments structurants de l’amélioration des conditions de travail et du bien-être au travail (prévention primaire),
  • proposer des dispositifs de montée en compétence de tous les acteurs (prévention secondaire),
  • mieux identifier, évaluer, et surveiller les manifestations et les facteurs favorisant ou provoquant des souffrances au travail et les prévenir (prévention tertiaire).

Avec une focale qui peut donner une plus value en termes d’actions et de connaissances autour des trois dimensions suivantes :

  • les spécificités de l’employeur public,
  • les raisons (pour comprendre), les causes (pour expliquer) et les effets (pour mesurer) des violences, celles subies par les agents et celles exercées ou générées par les organisations, les contextes, les environnements, les projets, les activités, les acteurs,
  • les modes et modalités d’évaluation des agents.
Note globale : 0/5 (0 votes)