Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Aide et contact Documents, Publications Documentation Juridique

A l’occasion de son colloque du 26 mars 2013, le Fonds national de prévention de la CNRACL a officialisé son partenariat avec l’Association nationale pour la formation permanente des personnels hospitaliers (ANFH). Objectif : mieux intégrer les compétences santé sécurité à la formation permanente et développer les actions locales de prévention des risques professionnels.

 

Renforcer les compétences en matière de santé et sécurité au travail

La prévention des risques professionnels va bénéficier d’une meilleure prise en compte dans la formation continue mise en place par l’ANFH. Dans le cadre de la signature de la convention du partenariat, Monsieur Brun, Président de l’ANFH a souligné que « l’Association nationale pour la formation permanente des personnels hospitaliers doit contribuer à toutes les formations concernant la prévention des risques professionnels. »

Le partenariat s’organise autour de trois axes. Le premier consiste en participations croisées aux instances telles que la CEDFP et le Comité scientifique et technique (CST). Le second prévoit la mise en commun de données et de retours d’expériences. Quant au troisième, il porte sur le développement d’actions prioritaires, notamment à l’attention de trois catégories de personnels :

  • les agents des établissements exerçant les métiers les plus risqués, pour lesquels la formation professionnelle et les compétences en prévention seront renforcées.
  • les agents accomplissant une fonction en relation directe avec les questions de santé et sécurité au travail (conseiller en prévention des risques professionnels, médecins du travail, conseiller en organisation, membres du CHSCT),
  • les cadres de la fonction publique hospitalière ayant en charge l’organisation du travail, qu’elle soit sociale ou technique, à la formation desquels il est primordial d’intégrer la santé et la sécurité au travail. A cet effet, une construction commune des modules de formation sera réalisée après l’identification des besoins.

Favoriser les actions locales de prévention des risques professionnels

Certes, les relations institutionnelles entre le FNP et l’ANFH existent depuis 2005, mais le partenariat va renforcer les actions en région. Comme l’a indiqué son président « L’ANFH c’est avant tout ses 26 régions qui sont porteuses de projets, et qui sont la force de l’association, car au plus près des établissements. C’est d’ailleurs au niveau des régions que les initiatives sont les plus importantes. »

Organisme Paritaire Collecteur Agréé » (OPCA), l’ANFH regroupe 900 000 agents repartis sur 203 métiers Elle porte des projets pour le compte des établissements afin de développer les compétences des agents dans différents domaines, dont celui de la prévention et de la santé au travail.

Conscient des problématiques liées à la sécurité au travail, compte tenu de l’impact humain et économique des accidents du travail et des maladies professionnelles pour les établissements ainsi que leurs agents, l’ANFH développe les missions suivantes :

  • développement d’une veille prospective sur les emplois, les évolutions métiers
  • construction de l’offre de formation,
  • analyse des besoins en formation,
  • développement des ressources formatives,
  • conseil et assistance aux conseillers formation,
  • animation de réseaux professionnels,
  • développement de partenariats avec les acteurs institutionnels

Deux actions en réseau soutenues par le FNP ont débuté en 2013, l’une en Languedoc Roussillon et Provence-Alpes-Côte d’Azur (LR-PACA), l’autre en Ile de France.

Projet recherche action lancé en mars 2013 avec l’ANFH LR-PACA

Lancé en janvier 2013 avec le soutien du FNP, le projet recherche action se déploie aujourd’hui sur 47 établissements. L’objectif est d’identifier et de prévenir les risques psychosociaux.

 

Une volonté politique forte pour les partenaires du projet

Porté par les Délégations de Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et Languedoc-Roussillon (LR) de l’ANFH, de l'ARS, le projet associe aussi l’ANFH nationale, les ARS PACA-LR ainsi que le FIPHFP FIPHFP Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique  permettant ainsi l’intégration d’un volet Handicap dans les plans d’actions. La partie recherche est assurée par une doctorante en « CIFRE ».

Les détails sur le projet

Projet « préventeur » établissements publics de santé avec l’ANFH Ile de France

Préventeur des risques professionnels en établissement public de santé

Depuis 2011, des établissements publics de santé d’Ile de France participent à un projet destiné à développer le métier de préventeur des risques professionnels. De l’établissement public de santé Maison Blanche à Paris, la Directrice des ressources humaines, Sophie Marchandet, et le Préventeur, Eric Jacquot, apportent leur témoignage. En outre, Marc Sidorok, Président de l’Association française de prévention des risques professionnels en établissement de santé (AFPRES), fait le point sur la démarche.

 

Initié par l’ANFH Ile de France, le projet s’inscrit dans le cadre de son partenariat avec le Fonds national de prévention de la CNRACL. Sélectionnée par l’ANFH, l’université de Cergy Pontoise a élaboré et assuré la formation, assorti du diplôme de préventeur, adaptée aux spécificités du monde hospitalier et s’appuyant sur des référentiels existants.

Le mot de l’ANFH

 

Le projet « Profession Préventeur » a initialement été pensé comme un dispositif d’accompagnement à la professionnalisation d’agents « préventeurs » chargés de mettre en place, au sein des établissements publics sanitaires, sociaux et médico-sociaux d’Ile de France, des mesures d’amélioration des conditions de travail.

 

Pour ce faire, le Conseil Régional de Gestion de l’ANFH Ile de France s’est orienté vers un projet de formation-action couplant un dispositif de formation diplômante avec la mise en œuvre opérationnelle d’une conduite de projet de prévention au sein de l’établissement du stagiaire. Lancé en 2011 sur appel à volontariat des établissements adhérents à l’ANFH, ce sont 13 stagiaires issus de 9 établissements qui ont ainsi suivi la première formation au diplôme universitaire « conseiller en prévention des risques professionnels en établissement de santé » assurée par l’Université de Cergy Pontoise.

 
Note globale : 0/5 (0 votes)