Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Aide et contact Documents, Publications Documentation Juridique
A +
A -

Centres hospitaliers de Saint-Lô et de Coutances, la qualité de vie en action

Deux établissements hospitaliers de la Manche déploient depuis 2015 un plan d’action pour intégrer la qualité de vie au travail dans la pratique quotidienne des agents.

Sarah Soulabaille, responsable des ressources humaines répond à nos questions.

 

FNP CNRACL : pouvez-vous nous présenter en quelques mots votre démarche ?

 

Sarah Soulabaille - Notre projet social est construit autour de la QVT. Elle est décrite dans le compte qualité [i] et est le fondement de notre politique de gestion des ressources humaines. Elle s’inspire du slogan de l’établissement: « nous innovons pour votre bien-être ».

Initialement, notre approche s’est appuyée sur le maintien en emploi, la prévention de l’absentéisme et la prévention des risques. La mise à jour de notre document unique d’évaluation des risques professionnels nous a en effet permis de mieux les connaître et d’identifier les besoins des professionnels. Cette identification des besoins résulte également du baromètre social annuel. Notre objectif est de parvenir à intégrer la préservation de la santé et l’amélioration de la QVT dans la pratique quotidienne de tous les professionnels de nos établissements pour en faire une véritable culture d’établissement.

[i] Compte qualité : Dispositif mis en place dans le cadre de la certification par la HAS. Il a vocation à rendre des comptes sur la qualité et la sécurité des soins en associant les professionnels et les usagers

Mme Soulabaille_VS_retrécie.jpg

FNP CNRACL : Quels sont les ingrédients nécessaires pour une démarche réussie ?

Sarah Soulabaille

 

Faire de la QVT l’affaire de tous (impliquer tous les professionnels)

 

En faire la base de notre politique de gestion des ressources humaines.

 

Disposer de moyens dédiés en RH (médecin du travail, infirmière PRAP, ergonome...) et budgétaires (financement propre + co-financement FNP, CLACT, FIPHFP …)

 

Et s’autoriser à innover !

FNP CNRACL : Comment faites-vous pour maintenir la dynamique ?

Sarah Soulabaille - Nous impliquons les professionnels en leur proposant d’être acteurs de la QVT. Tous les ans, nous lançons un appel à projet en interne. Le principe : proposez-nous des projets, avec une méthodologie et un budget (en vous appuyant sur les personnes ressources de l’établissement). Et en comité de pilotage SQVT (santé qualité de vie au travail), nous arbitrons sur les projets à retenir.

Nous mettons en place une politique communication offensive, notamment en diffusant des vidéos tous les 15 jours sur intranet.

Le SST (service de santé au travail), en particulier les infirmières, qui sont formatrices PRAP (prévention des risques liés à l’activité physique), diffusent cette culture SQVT à travers les études de poste, les formations sur le terrain.

FNP CNRACL : Quel apport a constitué le FNP CNRACL ?

La QVT semble être un sujet aisé, « qui va de soi », chacun ayant a priori la volonté de travailler dans un environnement sécurisé aussi bien dans sa pratique professionnelle que dans le management. Pourtant, les acteurs – les professionnels – s’avèrent vite découragés, arguant d’un manque de temps (typiquement, « on n’a pas le temps d’utiliser les aides techniques mises à notre disposition ») et de moyens.

Le soutien du FNP nous permet d’affirmer :

1° que la QVT est un sujet de développement durable comportant des enjeux auxquels les pouvoirs publics dédient des moyens

2° qu’il est possible de concrétiser des actions d’amélioration de la QVT avec l’appui de partenaires externes dont le FNP.

Zoom sur les deux établissements

Le Centre Hospitalier Mémorial France/Etats-Unis de Saint-Lô est un établissement de 590 lits et places, avec 136 médecins et internes et 1250 professionnels non médicaux. Etablissement pivot de la communauté Hospitalière de Territoire du Centre Manche.

 

Il est organisé en direction commune avec le Centre hospitalier de Coutances (418 lits et 600 professionnels), établissement assis dans la prise en charge de la personne âgée.

 

Les deux établissements fonctionnent sur un projet médical commun. Chaque année, les équipes de l'hôpital Mémorial assurent la prise en charge de 19 000 patients en services de médecine. Elles accueillent 30 000 personnes aux urgences et reçoivent 104 000 personnes en consultation externes.

Note globale : 0/5 (0 votes)