Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Aide et contact Documents, Publications Documentation Juridique
A +
A -

Retour d'expérience CH de Beauvais et qualité de vie au travail 2013

Au Centre hospitalier de Beauvais, la prévention des risques psycho sociaux s’inscrit dans un projet porté par la nécessité de concilier performance des organisations et santé au travail. A cette fin, toutes les forces internes de l’établissement sont mobilisées dans une démarche de prévention. Point sur la démarche lancée en février 2013.

 

Eric Guyader, directeur de l’établissement, le précise à l’occasion du lancement officiel de la démarche : «  il importe d’apprendre à renouer le lien entre qualité de vie au travail et qualité du travail, entre bien-être et efficacité  ».

 

Pour Delphine Launay, directrice des Ressources humaines, « il n’y a pas d’incompatibilité entre performance et qualité de vie au travail, même si le terme de performance fait parfois peur en rappelant celui de productivité : c’est en améliorant les organisations que l’on agit sur le bien-être des salariés d’une part, et c’est le sentiment d’être bien dans son travail qui permet à chacun de rendre un travail de qualité d’autre part. »

 

Le processus d’élaboration du plan d’actions a été le suivant : proposition de mesures par huit groupes de travail composés de personnel volontaire, puis trois réunions de consolidation avec des membres de la Direction et enfin, deux réunions avec les membres du Comité de Pilotage.

Parmi les actions, citons les mesures destinées à l’encadrement (formation, dotation en outils de gestion…), à la recherche de solutions permettant de concilier la performance et le bien-être au travail et à la nécessité de travailler sur l’organisation du travail pour réduire la charge et son intensité.

Relever les défis d’aujourd’hui pour préparer l’avenir

Face aux multiples enjeux auxquels il doit faire face, le CHB  propose une vision tournée vers l’avenir, forte des valeurs communes et des compétences de tous. Elle porte l’intention de maintenir un niveau élevé de service et d’offrir un environnement de travail attractif malgré les contraintes humaines, organisationnelles et financières.

 

Dans le cadre de la politique globale de santé au travail engagée, des informations recueillies au moyen d’indicateurs sur l’absentéisme, de témoignages du médecin du travail et des partenaires sociaux, l’établissement a lancé en 2012 la démarche « Ensemble, améliorons la qualité de vie au travail », action soutenue par le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).

La volonté de la direction d’agir en faveur du bien-être au travail est déterminante, dans un contexte marqué par les réorganisations de services, pour donner l’impulsion de départ.

 

Le Centre Hospitalier de Beauvais est le 2ème Centre Hospitalier Général de Picardie. Il emploie près de 2400 agents.

Le service de santé au travail comprend :

  • 1 médecin du travail temps plein
  • 1 infirmière temps plein
  • 1 adjoint administratif temps plein
  • Un 2ème poste de médecin du travail est en cours de recrutement.
  • Une psychologue à temps plein accueille le personnel sur orientation du médecin du travail ou sur demande de rendez-vous spontanée de la part des agents.
  • Un technicien supérieur, responsable de la sécurité et de la prévention des risques, coordonne la mise à jour du Document unique et assure le suivi des actions de prévention.

 

Rechercher des solutions avec tous les acteurs

La démarche implique tous les acteurs internes : CHSCT, médecine du travail, psychologue, DRH, Direction des soins… Elle repose sur quatre « temps forts » entre septembre 2012 et décembre 2013 :

  • construction d’un accord encadrant la méthodologie,
  • diagnostic (questionnaire, observations, entretiens individuels et collectifs),
  • restitution des résultats,
  • construction du plan d’actions aboutissant à un plan de prévention : l’implication de chacun a permis dans ce quatrième temps, la signature d’un accord de prévention le 20 décembre 2013 avec les partenaires sociaux.

C’est la 1ère fois en France qu’un accord local sur les RPS concerne à la fois les médecins et les personnels hospitaliers.

 

Les objectifs inscrits dans l’accord sont :

  • développer la culture de prévention en renforçant le rôle des acteurs (notamment médecine du travail et CHSCT),
  • mettre en place des actions de formation,
  • anticiper les évolutions et les changements organisationnels en intégrant l’amélioration des conditions de travail le plus en amont possible des projets et des décisions,
  • favoriser l’expression des agents, notamment à travers le dialogue social,
  • permettre la remontée des difficultés et l’identification des risques psychosociaux au sein des équipes de travail,
  • favoriser les éléments descriptifs de la qualité de vie au travail tels que définis par l’Accord National Interprofessionnel du 19 juin 2013,
  • optimiser les conditions de travail

L’accord sur la prévention des RPS signé par la direction et tous les représentants du personnel, est constitué de 8 axes de prévention* déclinés en 56 actions.

L’ensemble des actions couvre les trois niveaux de prévention (primaire par des mesures sur l’organisation, secondaire par des mesures de formation et tertiaire par des mesures individuelles curatives)

 

*Les axes de prévention  :

  • la prévention de la souffrance au travail
  • la qualité des relations sociales
  • la qualité de l’organisation du travail
  • les possibilités de réalisation et de développement personnel
  • les possibilités de conciliation vie privée/vie professionnelle
  • la qualité de l’information partagée au travail
  • les actions de suivi et d’évaluation du plan d’actions RPS
  • l'environnement physique et le bien-être.

 

La CH2O (Communauté Hospitalière de territoire de l’Oise-Ouest)

Les Communautés Hospitalières de Territoire constituent un des axes majeurs de la loi Hôpital Patients Santé Territoire (HPST). La CH2O (Communauté Hospitalière de territoire de l’Oise-Ouest) est l’une des premières à avoir engagé cette nouvelle démarche en France.

 

Les membres actuels de la CH2O  :

  • trois Centres hospitaliers : Beauvais, Clermont de l’Oise, Chaumont en Vexin
  • deux Hôpitaux de proximité : Crèvecœur-le-Grand, Grandvilliers
  • trois Centres de Rééducation Fonctionnelle
  • Plusieurs établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
  • un Syndicat Inter-hospitalier : Centre de Traitement Textile Hospitalier du Beauvaisis

Aujourd’hui, les RPS sont intégrés à part entière dans le Document unique du centre hospitalier. Une structure pérenne associant direction et représentants du personnel suit l’évolution des indicateurs. Au titre de son rôle d’établissement de référence du territoire de la CH2O, le CHB apporte son appui méthodologique aux établissements de la communauté pour la prévention des risques psycho sociaux. C’est ainsi le cas de l’hôpital de Crèvecœur-le-Grand et du Centre Hospitalier de Clermont.

Note globale : 0/5 (0 votes)