Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Aide et contact Documents, Publications Documentation Juridique
A +
A -

Bonnes pratiques des forestiers sapeurs Département Bouches du Rhône

Depuis 2008, le service des relations sociales et de la prévention du Conseil départemental des Bouches du Rhône a lancé le projet « inaptitudes des forestiers sapeurs » comportant deux volets : prévention et réhabilitation socio professionnelle.
 

Le premier volet de la démarche, soutenu par le FNP, a permis la réalisation de fiches de bonnes pratiques et la mise en place d’un référent dans le domaine de la prévention des risques au sein de chaque unité.

 

4 fiches de bonnes pratiques

 

Les données extraites des analyses ergonomiques et diagnostics réalisés au cours de la démarche ont été reprises de manière synthétique et exploitées afin de produire 4 fiches de bonnes pratiques destinées à l’ensemble des agents :

Les points critiques en termes de santé-sécurité au travail y sont déclinés pour chaque activité. Le message délivré a volontairement fait l’objet d’une vulgarisation dans l’optique de sensibiliser le plus grand nombre.

 

Un référent dans le domaine de la prévention des risques liés à l’activité physique

 

Ce référent est formé sur la base du référentiel INRS enrichi (programme de formation davantage axé sur les mises en situation pratiques et les contraintes observées dans l’exploitation forestière). Un transfert de compétences a été réalisé au cours des formations afin que les référents puissent faire vivre une démarche de prévention par eux-mêmes.

Les opérateurs ont été également formés. Le contenu pédagogique est axé sur :

  • des ateliers pratiques (sont intégrés également, des rappels sur le référentiel métier à respecter, les techniques d’exploitation à mettre en œuvre),
  • la confrontation à des enregistrements vidéo (afin d’analyser les différentes pratiques et favoriser les échanges, la mutualisation) et
  • la délivrance d’un tronc commun théorique.

Parallèlement, des réflexions sont engagées sur l’organisation des chantiers, les équipements utilisés et la maintenance des engins forestiers. Des outils de gestion et d’analyse des risques ont été communiqués (ex : référentiel test utilisateur pour la mise en place de nouveaux équipements ou autre…)

Note globale : 0/5 (0 votes)