Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications Événements
A +
A -

La CNRACL, une gestion Caisse des Dépôts

La gestion de votre caisse de retraite, la CNRACL, est confiée à la Caisse des Dépôts via sa direction des retraites et de la solidarité. Décryptage des actions de cette direction.

 

C’est sous l’autorité et le contrôle de son conseil d’administration que votre caisse de retraite est gérée par la direction des retraites et de la solidarité (DRS) de la Caisse des Dépôts. Ce conseil d’administration est issu d’élections directes et se compose de représentants des employeurs et des fonctionnaires en activité ou pensionnés. 2021 sera d’ailleurs l’année de nouvelles élections. Les objectifs et les moyens dévolus à sa gestion sont précisés dans une convention d’objectif et de gestion entre l’Etat, la CNRACL et la Caisse des Dépôts. Le directeur général de la Caisse des Dépôts représente la CNRACL en justice et dans tous les actes de la vie civile. Or cette gestion de la CNRACL s’inscrit dans le cadre de processus mutualisés avec d’autres fonds de retraite publics gérés. Quels sont-ils ? Quelles autres actions mène la DRS ?

 

Zoom sur les actions de la direction des retraites et de la solidarité, une direction de la Caisse des Dépôts.

 

Outre la CNRACL, la DRS gère, pour le compte de tiers, plusieurs régimes comme celui des ouvriers de l’Etat (FSPOEIE), des agents non titulaires des trois fonctions publiques (Ircantec), des mineurs et des personnels de la Banque de France ainsi que le régime additionnel des fonctionnaires (RAFP). Sont concernés, 9 millions de pensionnés, soit 1 retraité sur 5 en France.

 

Après le succès de la demande unique de réversion en ligne, et toujours à la recherche de solutions innovantes au service de ses clients, la DRS vient de signer, le 1er décembre 2020, un nouveau partenariat avec le Service des retraites de l’Etat (SRE). Il vise un projet de mutualisation des systèmes informatiques dans une logique de coopération inter-régimes, soutenue par les pouvoirs publics. Elle intervient aussi dans les domaines de la formation professionnelle et de la solidarité, concourant ainsi à la cohésion sociale et à la réduction de la fracture territoriale.

  • La solidarité :

La DRS gère des fonds de solidarité en lien avec l'insertion professionnelle des personnes handicapées, des allocations de solidarité, des fonds de compensation de charges supportées par les collectivités et les établissements publics ainsi que des fonds d'indemnisation et de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. Ainsi elle a notamment lancé, le 06 mai 2020, une plateforme nationale de services et d’informations à destination des personnes en situation de handicap et de leur entourage : Mon Parcours Handicap. Ce projet lancé à l’initiative du secrétariat d’Etat auprès du Premier ministre en charge des personnes handicapées est porté par la DRS et la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA).

  • La formation professionnelle :

La DRS est à l’origine de la création de la plateforme « Mon compte formation » qui a permis, depuis son lancement le 21 novembre 2019, à 25 millions d’actifs (salariés du secteur privé et demandeurs d’emploi) de consulter leurs droits à formation, rechercher, s’inscrire et payer une formation. Comme le souligne Michel Yahiel, directeur des retraites et de la solidarité :« véritable amortisseur pendant la crise, elle a permis de multiplier par 2 les formations à distance ». Cette plateforme doit, à plus long terme répondre aux attentes des jeunes qui n’ont pas de formation spécifique, les orienter vers les secteurs d’avenir. Sa gestion a été confiée à la Caisse des Dépôts par le Ministère du travail.

 

C’est au service de 65 fonds que la direction des retraites et de la solidarité accompagne les parcours de vie professionnelle des français. Retrouvez en vidéo ses actions en cliquant ICI.

Note globale : 4/5 (150 votes)