Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications
A +
A -

Lit à part mais vie commune

INTERNETARTICLELITCHACUN778x442.jpg

Dormir séparés pour mieux se retrouver est une solution parfois difficile à envisager et pourtant bénéfique pour beaucoup de monde. Oubliez vos principes et osez quitter le lit conjugal !

 

Quand l’amour est là, quel bonheur de se lover l’un contre l’autre en s’endormant et quel plaisir de retrouver le visage de l’être aimé au réveil ! Mais si ce dernier a ronflé toute la nuit, si vous-même avez été victime d’insomnie ou encore, si votre amoureux(se) a l’habitude de se coucher plus tard que vous, alors la cohabitation nocturne peut-être franchement moins romantique !
Au début d’une relation amoureuse, il est inenvisageable de quitter son(sa) chéri(e) trop longtemps, alors encore moins une nuit entière ! Mais avec le temps, dormir à deux peut devenir une habitude qui tend vers la contrainte. « Pierre ronfle assez fort, raconte Gabrielle. Lorsque nous étions amenés à être séparés lors de séjours divers, je retrouvais alors un sommeil paisible et réparateur, poursuit-elle. Nous en avons discuté et avons passé le pas l’année de nos trente ans de mariage » ! Depuis, outre l’énergie retrouvée de Gabrielle, c’est aussi leur couple qui a connu un rebond grâce à moins de tensions liées aux mauvaises nuits. « Quelque fois, je l’invite dans ma chambre et nous retrouvons l’intimité de nos débuts » confie-t-elle.
Outre les problèmes classiques de ronflements, ce sont les rythmes différents qui peuvent pousser à dormir séparément, quand l’un est couche-tôt et l’autre couche-tard ou encore quand l’un souffre d’insomnies et craint de réveiller l’autre.
Mais si dormir loin de son conjoint vous semble insupportable, il existe d’autres solutions : opter pour un lit plus large et dormir chacun dans sa propre couette, ou dormir dans deux lits individuels collés l’un à l’autre. Et pour tenter d’oublier les ronflements de son amoureux, il existe toujours les bouchons d’oreille ! Dans tous les cas, mieux vaut privilégier de bonnes nuits car elles contribueront à votre bonne santé et votre bonne humeur !

Note globale : 4/5 (9 votes)
Merci d'avoir noté l'article