Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications
A +
A -

Noël, une fête de famille pas toujours facile à aborder

NOEL776x441.jpg

 

Le sapin, les cadeaux, les chants de Noël et la bûche. Pour certains, tout cela fait rêver... Pour d’autres, ce peut être synonyme de conflits à régler, de culpabilité à supporter et de stress à maîtriser. Et c’est normal !

 

François a perdu sa mère quand il avait 6 ans. Aujourd’hui père de famille, sa position est ferme : "Jamais je ne laisserai maman toute seule à Noël". Facile à dire mais pas si facile à gérer surtout quand la belle-famille est à l’autre bout de la France et qu’elle a, elle aussi, le droit de recevoir ses enfants et petits-enfants pour le réveillon ! Il y a aussi Sandrine, mère de famille, mariée et dont les parents et les beaux-parents sont séparés… "Tous les ans, c’est un casse-tête pour voir tout le monde". Et quand tous parviennent à se réunir, Noël peut être l’occasion de régler les conflits mis en veille le reste de l’année… On est souvent loin du tableau idyllique d’une famille réunie dans la joie et la bonne humeur autour du sapin.

 

Noël est devenu le rassemblement familial incontournable. La pression est donc forte pour que cette fête soit réussie. Certains grands-parents ne se réjouissent pas toujours de retrouver tous leurs petits-enfants autour du sapin :  "On les adore, mais tous ensemble, ils forment une équipe terrible, confie Pierre. Une fois Noël terminé, ma femme et moi mettons trois jours à nous en remettre ! Et puis financièrement, ce n’est pas toujours facile…" En effet, quand le nombre de petits-enfants devient conséquent, acheter un cadeau pour chaque membre de la famille peut représenter un budget non négligeable. Alors pour ne pas se ruiner, pourquoi ne pas fabriquer quelques-uns de ses cadeaux ? Les grands-parents peuvent également offrir des bons pour des moments en amoureux en assurant la garde des enfants le temps d’un week-end. Et pour canaliser l’énergie débordante de la bande de cousins, c’est le moment de sortir les jeux de société et d’organiser de petits ateliers créatifs en organisant un concours de dessin par exemple !

 

Quant à l’ambiance le jour J, il peut être bon de cultiver une sorte de trêve de Noël. Les conflits ont intérêt à rester au placard pour garantir une réunion de famille la plus sereine possible… Cela peut-être pour certains, le plus beau des cadeaux !

Marie Blanchard

Note globale : 4/5 (105 votes)
Merci d'avoir noté l'article