Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications Événements
A +
A -

Aides et soins à domicile

Les métiers des services à la personne à domicile font partie du cadre d’emploi des Agents sociaux territoriaux (filière sociale). Ce cadre d’emploi, fixé par décret n° 92-849 du 28 août 1992 modifié, distingue les agents pouvant « occuper un emploi soit d'aide-ménagère ou d'auxiliaire de vie, soit de travailleur familial ».

 

 

Le référentiel métier du CNFPT retient le vocable « Aide à domicile » pour désigner un emploi qui :

=> Contribue au maintien à domicile des personnes âgées, handicapées, malades ou rencontrant des difficultés permanentes ou passagères,

=> Apporte une aide à la personne, dans son cadre de vie, pour l'accomplissement des tâches de la vie quotidienne, une aide à l'entretien de la maison, un soutien psychologique et social.

Ainsi retient-il comme dénominations possibles : agent d'accompagnement à la vie quotidienne (personnes âgées et personnes en situation de handicap), assistant(e) de vie, auxiliaire de vie sociale ou auxiliaire de gériatrie.

 

Selon les données 2015 de l’Union Nationale des Centres Communaux d’Action Sociale (UNCCAS), association régie par la loi de 1901 et fédérant les centres communaux ou intercommunaux, plus de 120 000 agents étaient employés au sein des CCAS/CIAS dont 30 000 aides à domicile. Le nombre d’emplois d’aide à domicile a par ailleurs triplé au cours des vingt dernières années, et devrait continuer à s’accroître selon l’étude « Prospective des métiers et qualifications » de la Dares de 2015.

Ces métiers sont occupés quasi exclusivement par des personnels féminins (97%) exerçant souvent à temps partiel (près de 80% selon les données nationales pour l’ensemble de la branche et près de 50% des effectifs titulaires de la filière Agents sociaux selon les données 2015 du CNFPT et de la Direction générale des collectivités locales).

Dans 25% des CCAS/CIAS, les aides à domicile interviennent auprès d’autres services du CCAS/CIAS ou de la commune ou EPCI.

 

Au sein de la fonction publique hospitalière, il n’existe pas à proprement parler de services d’aide à domicile sauf à y inclure l’activité de soins à domicile exercée par des personnels soignants (SSIAD-Services de soins infirmiers à domicile, HAD-Hospitalisation à domicile).

Le métier d’auxiliaire de vie sociale ou d’auxiliaire de vie existe néanmoins dans le référentiel métier de la FPH.

 

Au 31 décembre 2015, ce sont 2 millions d’agents et salariés tous secteurs confondus qui apportent aides et soins nécessaires au maintien des personnes à domicile.