Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications Événements
A +
A -

Sapeurs pompiers

Au sein d'une équipe, le sapeur-pompier intervient dans le cadre d'opérations de secours à des personnes, de protection des biens et de l'environnement, d'extinction des incendies.

Au 31 décembre 2020, on dénombrait 251 900 sapeurs-pompiers en France, dont 78 % de sapeurs-pompiers volontaires (SPV) et 17% de sapeurs-pompiers professionnels (SPP). Viennent s'ajouter les pompiers militaires qui représentent 5% des effectifs (données issues des statistiques de la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises - DGSCGC ).

Dans chaque département (hors Ile-de-France et ville de Marseille), l'organisation du système de secours d’urgence et de protection des populations, et donc des sapeurs-pompiers qui le composent, dépend d'un organisme public, le Service départemental d'incendie et de secours (SIS).

Parmi les personnels des SIS, on trouve également les personnels administratifs et techniques (PATS) qui occupent des fonctions au sein des services financiers, administratifs, juridiques, ressources humaines, etc... Ils relèvent de la fonction publique territoriale et étaient 11 300 en 2020.

Les sapeurs-pompiers professionnels (SPP) sont des fonctionnaires des collectivités territoriales, principalement affectés dans des services départementaux d’incendie et de secours (SIS).

Conformément à l’article L723-2 du Code de la sécurité intérieure, "Les sapeurs-pompiers professionnels, qui relèvent des services départementaux d'incendie et de secours, sont des fonctionnaires territoriaux soumis aux dispositions de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires et de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, dans les conditions fixées par l'article 117 de cette dernière loi, ainsi qu'aux dispositions de l'article L. 1424-9 du code général des collectivités territoriales."

L'activité de sapeur-pompier volontaire (SPV), qui repose sur le volontariat et le bénévolat, n'est pas exercée à titre professionnel mais dans des conditions qui lui sont propres. Le SPV exerce les mêmes activités que les sapeurs-pompiers professionnels. Il contribue ainsi directement, en fonction de sa disponibilité, aux missions de sécurité civile confiées aux services d'incendie et de secours ou au service de l'Etat.

L'engagement du sapeur-pompier volontaire est régi par la loi n° 96-370 du 3 mai 1996 relative au développement du volontariat dans les corps de sapeurs-pompiers. Le Code du travail comme le statut de la fonction publique ne lui sont pas applicables, sauf dispositions législatives contraires, et notamment les articles 6-1 et 8 de la présente loi. Les sapeurs-pompiers volontaires sont soumis aux mêmes règles d'hygiène et de sécurité que les sapeurs-pompiers professionnels.

Secours d'urgence aux personnes, accidents de la circulation, incendies, risques industriels et pollution, feux de forêt, protection de la faune, plans d’urgence… Telles sont quelques-unes des interventions et domaines sur lesquels sapeurs-pompiers en France sont amenés à intervenir.