Aller au contenu principal
Me connecter ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications Événements

Les agents exerçant dans le domaine de la collecte et du tri des déchets sont soumis à des contraintes posturales et articulaires. Ils réalisent fréquemment des manutentions manuelles de charges lourdes (supérieures à 25kg).

 

Plus de 67 % des troubles musculo squelettiques ( TMS ) dans la fonction publique territoriale sont liées aux contraintes posturales et à la manutention manuelle. (Rapport 2020 de la BND versant territorial).

 

Ces agents travaillent majoritairement en extérieur et peuvent être confrontés à des températures extrêmes et aux intempéries.

 

Dans le cadre de la manipulation de déchets courants, l’agent peut également être exposé à des agents chimiques dangereux ; exposition encore plus risquée lors de la manipulation des déchets ménagers spéciaux, ou biologiques (déchets d’activités de soin à risques infectieux).
Enfin, ils peuvent être exposés à une ambiance sonore importante (bruit des véhicules, de compaction des déchets, bip de recul…, être exposés au sang (piqûre par des seringues…) ou à des des risques liés à l’utilisation de machines (compacteur à déchets).

Poly exposé, le métier d’agent de collecte peut impliquer la conduite de véhicules poids lourds et/ou légers et présente des risques routiers très importants (les accidents routiers représentent 16,5 % de l’ensemble des accidents en 2020, selon le rapport BND versant territorial).

Note globale : 5/5 (1 votes)