Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications Événements
A +
A -

Troubles musculo squelettiques

Dans cette rubrique, vous trouverez toutes les informations utiles en termes de réglementation et prévention, ainsi que des retours d’expérience d’employeurs hospitaliers et territoriaux accompagnés par le FNP dans leurs démarches de prévention des risques.

Première cause de maladie professionnelle reconnue en France, la prévention des TMS représentent un enjeu central en santé au travail voire en santé publique.

Les troubles musculo squelettiques (TMS) sont définis comme « un ensemble d’affections périarticulaires qui peuvent affecter diverses structures des membres supérieurs, inférieurs et du dos : tendons, muscles, articulations, nerfs et système vasculaire. »

 

Ils recouvrent un grand nombre de pathologies et de lésions d’origine professionnelle, touchant les membres supérieurs et inférieurs (épaule ; coude ; poignet ; genou) ainsi que le dos (rachis lombaire) au niveau des articulations.

 

Douloureux, ils se traduisent par une gêne dans les mouvements, une perte de dextérité, une incapacité à effectuer certains gestes ou à adopter certaines postures, susceptibles d’évoluer en un handicap sérieux et une invalidité physique.

 

Ces troubles sont aussi appelés affections périarticulaires d’hyper sollicitation du fait qu’ils sont souvent liés à des mouvements contraignants, répétitifs et/ou forcés dans le travail.

 

Les TMS constituent l’une des questions les plus préoccupantes en santé au travail en raison de leurs conséquences :

  • individuelles, en termes de souffrance, de réduction d’aptitude au travail et de risque de rupture de la vie professionnelle douleurs, gênes fonctionnelles, fatigue, maladies, déficiences, inaptitude, arrêts de travail),
  • sur le fonctionnement de l’activité et de leur coût (absentéisme, turnover, perte de journées de travail, baisse de productivité).

Le rapport statistiques données générales 2019 de la Banque nationale de données ( BND ) de la CNRACL fait état de cette prédominance de TMS dans les maladies professionnelles des agents territoriaux et hospitaliers. Dans la fonction publique territoriale (hors SDIS ), 94 % des maladies professionnelles sont des TMS, 95 % dans la fonction publique hospitalière. Sur l’ensemble des travailleurs, tout régime confondu, ce taux est de 88 %.

Les TMS sont reconnus d’origine professionnelle en référence aux tableaux « maladies » du régime général :

  • Tableau n° 57 « affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail »
  • Tableau n° 69 « affections provoquées par les vibrations et chocs … »
  • Tableau n° 79 « lésions chroniques du ménisque »
  • Tableau n° 97 « affections du rachis lombaire liées aux vibrations ».
  • Tableau n° 98 « affections du rachis lombaire liées aux manutentions »

Les facteurs de risques sont multiples : biomécaniques, psychosociaux, organisationnels, individuels…

La prévention des risques liés aux TMS passe d’abord par une analyse des situations de travail et l’identification des facteurs de risques.

 

En matière de TMS, il n’existe pas de réglementation spécifique de sorte qu’il convient de rechercher le cadre règlementaire dans les principes généraux de prévention des risques professionnels ainsi que dans les prescriptions relatives aux conditions de travail notamment dans le domaine de la manutention manuelle des charges ainsi dans l’organisation des postes de travail.

Si tous les secteurs d’activité sont touchés par les TMS, certains le sont un peu plus que d’autres à l’instar des métiers de la petite enfance, de l’aide et du soin ou ceux impliquant port de charge manutention ou manipulation...

Vous souhaitez mener une démarche sur cette thématique ? Consultez notre offre d'accompagnement

Consultez

=> Notre site Espace doit de la prévention avec des fiches pratiques sur le sujet.

=> les deux dossiers élaborés par le FNP consacrés à cette thématique : « Le corps au travail, préserver le dos et les articulations » et  « Les troubles musculosquelettiques ».

=> le site de l’ INRS qui, dans un dossier dédié, propose des outils d’analyse et des pistes d’actions pour agir en prévention.

 

Retours d'expérience

Note globale : 0/5 (0 votes)