Aller au contenu principal
Me connecter ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications Événements
A +
A -

Le 3977, nouveau numéro d’urgence

Il s’agit d’un numéro national dédié à lutter contre les maltraitances envers les personnes âgées et les adultes en situation de handicap.

 

Violences et maltraitance
La maltraitance peut prendre différentes formes qu’on appelle aussi violences. Ainsi, on entend par violences physiques : les coups, blessures, chutes provoquées, limitation de la liberté de déplacement, abus sexuels. Les violences psychologiques intègrent les brimades, menaces, humiliations, chantage. Quant aux violences financières elles concernent les vols, détournements de biens ou d’héritage, mise sous administration provisoire abusive. Il existe également une violence civique qui consiste à priver la personne de ses papiers d’identité, ou encore à la placer en institution de force… Sans oublier, les négligences : abandon de la personne âgée alors que celle-ci ne peut s’occuper d’elle-même, privation de soins et de nourriture…
 

Savoir quand et comment agir
Il est parfois difficile de déceler une maltraitance car les victimes sont souvent silencieuses et ne souhaitent pas toujours parler de ce qu’elles subissent. Elles n’ont pas toujours conscience du coté anormal, illégal et/ou immoral de la situation. Toutefois, certains signes et symptômes doivent pousser à réagir et agir : des chutes fréquentes et inexpliquées, des visites répétées aux urgences, des fractures, ecchymoses, ou encore un état dépressif ou un repli sur soi. La plupart des maltraitances restent méconnues et insuffisamment révélées. D’où l’intérêt de la mise en place du 3977. L’appel est gratuit, confidentiel, actif 7 jours sur 7. Le service est accessible aux sourds et malentendants et bénéficie d’un répondeur enregistreur permettant d’être rappelé sans trace de votre appel sur la facture téléphonique.

 

Qui répond et pour quelle action ?
Au bout de la ligne, une équipe d’écoutants professionnels assure une permanence du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi et dimanche de 9h à 13h et de 14h à 19h. Les écoutants analysent les appels, répondent aux demandes d’informations et orientent si nécessaire, vers les numéros d’urgence (15, 17, 18) ou vers le réseau des centres départementaux et interdépartementaux pour un suivi individuel et approfondi des situations signalées.
À SAVOIR - Saluons l’instauration d’une date officielle, la journée mondiale de sensibilisation contre les maltraitances faites aux personnes âgées : le 15 juin de chaque année.


Rédactrice : S. Royer

CHIFFRES CLÉS
• En 2018, plus de 3500 cas ont été signalés au 3977, soit une augmentation de 13% par rapport à l'année précédente.
• Le domicile continue de représenter 80% des cas de maltraitance signalés.
• Les maltraitances psychologiques sont les plus courantes avec les maltraitances financières et les abus de faiblesse.

Pour en savoir plus : 

Connaissez-vous le violentomètre ?  C’est un outil qui permet d’évaluer la gravité des comportements violents dans les relations. Il est présenté sous forme d’une règle graduée en 23 exemples de comportements type classés par couleurs suivant leur niveau de gravité. Bien qu’il ait été conçu pour les jeunes femmes à l’origine, le violentomètre s’adresse à toutes et tous, femmes et hommes quel que soit leur âge.

Note globale : 4/5 (46 votes)