Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications Événements
A +
A -

Environnement et mobilité : se déplacer en mode éco-responsable

La CNRACL affirme son ambition en faveur de la transition énergétique, de la mobilité durable et des énergies renouvelables. Elle soutient les actions menées par les pouvoirs publics en matière de développement durable.  Elle souhaite vous associer à une démarche environnementale en vous proposant de découvrir ou de redécouvrir des pratiques ou des gestes éco-responsables.  

La CNRACL vous propose aujourd’hui, une série de comportements pour réduire notre empreinte environnementale en matière de transports. 

Voici quelques idées pour se déplacer autrement.

 

 

Je circule à vélo

Le vélo s’avère rapide et ne pollue pas. En moyenne, en ville, 8 mn suffisent pour parcourir 2 km à vélo, soit seulement 3 mn de plus qu'en voiture. En outre, les vélos en libre accès (vélib’...) se multiplient dans les villes.

Le vélo est idéal pour les trajets de moins de 5 km.  


 

Je me déplace à Vélo à assistance électrique (VAE)

Pesant entre 16 et 30 kg, le VAE possède jusqu’à 80 km d’autonomie.  Il ne produit pas de CO2 et consomme très peu d'électricité. Plus rapide qu’un modèle classique, il est limité à 25km/h. 

 

  L’utilisation du VAE est pertinente pour parcourir des distances de 5 km à 20 km.


 

J’utilise les transports en commun

 

Les bus

Ils produisent peu de CO2 par passager, et plus particulièrement ceux fonctionnant au gaz, aux biocarburants, au GPL ou à l’électricité. 
Un bus peut transporter en nombre de passagers, l’équivalent de 40 à 50 voitures.

 

Pour un même trajet, en bus, on consomme 40 % d’énergie en moins qu’en utilisant une voiture.

Les tramways ou métros 

Les tramways et les métros émettent peu de CO2 par passager.
Une rame de tramway transporte à peu près l’équivalent en nombre de passagers de 170 voitures. 
 

Un passager de métro consomme environ 14 fois moins d’énergie qu’une voiture.


 

Je prends le train

 

Ma famille habite loin ? Je choisis le train. En effet, pour de longues distances, le train est le moyen de transport le moins énergivore et le moins polluant. Et pour faciliter mon voyage, je module mon déplacement en pensant à l'intermodalité possible. Ainsi, je combine le train avec le vélo, le métro, le bus ou une voiture de location.

 

 A taux de remplissage comparable, un voyage Paris-Marseille produit environ 10 fois moins de CO2 en train qu’en avion.

 

Je me mets au covoiturage

Un constat : 80% des véhicules circulent avec une seule personne. C’est pourquoi la plupart des trajets, réguliers ou occasionnels, pourraient être réalisés avec le covoiturage. Le partage d'un véhicule se fait à titre gracieux ou en échange d'une participation aux frais de déplacement. Des applications et des sites vous permettent de réserver votre trajet gratuitement (RoulezMalin, Mobicoop, Klaxit...) ou avec des frais de réservation ou d’abonnement (Blablacar, Blablalines, OuiHop’…)

 

  Un covoiturage quotidien sur un trajet de 20 km fait économiser près de 1500 euros par an. 

 

 

Je pratique l’autopartage

Je dispose d’une voiture quand j’en ai besoin. L'autopartage permet de louer des voitures en libre-service à tout moment. 

 

 Jusqu’à 10 000 km par an, l’autopartage est plus économique (environ 540 euros par an) que la voiture (6100 euros par an en moyenne) !

Note globale : 5/5 (2 votes)