Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications Événements
A +
A -

Principaux risques professionnels et facteurs d’exposition

Si 70% des accidents du travail ont pour origine les travaux de manutention, les risques auxquels sont exposés les agents travaillant en EHPAD sont multiples. Parmi eux, le risque infectieux, les troubles musculosquelettiques ou encore les risques psychosociaux.

 

 

Le travail en EHPAD est caractérisé par de nombreuses contraintes d’ordre physique :

  • Station debout prolongée manutention de personnes
  • Port de charges lourdes
  • Mouvements répétitifs
  • Déplacements nombreux dans des locaux parfois vétustes et/ou inadaptés, accroissant le risque de chutes… 

Dans 70 % des cas la manutention est la principale origine des accidents de travail : le dos et les membres supérieurs sont les régions du corps les plus touchées. Première cause d’arrêt et d’inaptitude au travail dans les EHPAD, les TMS représentent un enjeu majeur de prévention.

 

Les agents sont également exposés au risque d’épuisement professionnel et aux risques psychosociaux, du fait de l’imbrication étroite existante entre charge physique et charge psychologique / émotionnelle liée aux exigences spécifiques du travail en EHPAD (accompagnement de résidents en fin de vie, prise en charge de résidents en situation de grande dépendance et/ou de troubles cognitifs particulièrement aigus, etc…). 

L’exposition au risque infectieux n’est également pas négligeable. L’INRS rappelle sur son site les principales mesures à prendre pour prévenir et éviter l’exposition aux agents infectieux pour les établissements de santé et le secteur médico-social. 

A l’échelle des établissements, les implications des pathologies induites par les caractéristiques de ce secteur d’activité sur l’organisation du travail sont lourdes : limitation du port de charge ou de la manutention, enjeux managériaux afin de gérer l’absentéisme et le respect les restrictions d’aptitude, mais aussi dégradation des conditions et des relations de travail.

Note globale : 0/5 (0 votes)