Aller au contenu principal
Me connecter
ACCUEIL CNRACL

Actif

Employeur

Retraité

Toute l'actualité Documentation Juridique Aide et contact Documents, Publications Événements
A +
A -

Pour une maison propre mais sans danger

Les produits ménagers vendus dans la grande distribution promettent souvent monts et merveilles pour une maison nickel chrome mais gare aux substances nocives qui se cachent dedans.

 

Quand on rêve pour sa maison d’une propreté digne d’un bloc opératoire, les professionnels du marketing savent y faire pour attirer notre attention : lave plus blanc que blanc, élimine toutes les bactéries… Il est tentant de craquer sur le dernier nettoyant en tête de gondole. En y regardant de plus près, les étiquettes des emballages de ces produits précisent parfois la présence de substances nocives pour nous-mêmes et pour notre environnement.

De simples pictogrammes annoncent déjà la dangerosité de ces produits ( à retrouver sur ce lien : https://www.notre-planete.info/ecologie/dechets/pictogrammes.php). Aussi, il est bon de connaître la différence entre les différentes classes de détergents : ceux intitulés « multi-usages » sont souvent moins dangereux car leur PH est quasi neutre ce qui n’est pas le cas des désincrustants et des détartrants très acides !
Les consignes indiquées sur les étiquettes sont à respecter à la lettre comme les temps de pose. Un produit ménager laissé trop longtemps peut endommager votre surface à nettoyer.
Quand les substances composant un produit sont indiquées sur l’étiquette (ce qui n’est malheureusement pas obligatoire pour les produits d’entretien et de droguerie), même s’il faut parfois sortir la loupe pour les lire, il est bon de s’y pencher pour utiliser ces produits en toute connaissance de cause. Ainsi le phénoxyéthanol est un agent corrosif et irritant ; le chlorure de benzalkonium est une substance pouvant favoriser le développement de bactéries résistantes ; l’acide chlorhydrique peut brûler la peau et son rejet dans les eaux usées peut avoir de graves conséquences pour les poissons, coquillages et crustacés ; le benzisothiazolinone et le glutaral sont deux substances allergisantes tout comme le parfum HICC ; le didécylméthylammonium chloride est irritant et favorise la résistance des bactéries ; l’hydroxyde de sodium est irritant ; le linalool et le benzisothiazolinone sont allergisants et terminons cette longue liste pleine de consonnes avec le chlorure de benzalkonium qui est un antibactérien irritant.


Pour une maison propre, saine et brillante, rien ne vaut les « bon vieux » vinaigre blanc et bicarbonate de sodium, les huiles essentielles et le citron ! Nombreuses sont les recettes de produits ménagers à réaliser soi-même afin de bien connaître la composition de nos produits et d’être certain de leur innocuité !


Pour aller plus loin :


60 millions de consommateurs a établi une liste noire de 8 produits ménagers à éviter, à retrouver sur ce lien :
https://www.mieux-vivre-autrement.com/liste-noire-produits-menagers-toxiques.html

 

Quelques recettes de produits ménagers sains et naturels à réaliser soi-même :
http://www.minutefacile.com/top-videos/121-top-10-des-recettes-efficaces-pour-faire-des-produits-d-entretien-soi-meme/
https://www.femmeactuelle.fr/deco/maison-pratique/lessive-liquide-vaisselle-gel-wc-5-produits-menagers-a-faire-soi-meme-2071033#

 

 

Note globale : 4/5 (16 votes)
Merci d'avoir noté l'article